Avoir des données structurées

Aujourd'hui, la difficulté pour créer un skill réside dans la qualité des données. "Une entreprise qui n'a pas de data structurées en interne aura des difficultés", affirme-t-il. Un skill met en relation la commande vocale de l'utilisateur avec les données de l'entreprise. Il faut donc quelle ait la data à disposition. "C'est ce qui contraint une marque soit à ralentir soit à annuler le projet", confie Thomas Sabatier.

Cependant, des entreprises sans données structurées complexes peuvent tout de même créer un skill. Il existe des solutions low-cost efficaces. "Pour savoir quel est le magasin le plus proche ou pour un système de question réponse, un fichier Excel peut suffire", rassure Nicolas Chollet. Ce n'est pas rédhibitoire, mais un skill nécessite quand même d'avoir regroupé et classé sa data.