Je pense qu'il faut le définir comme cela encore, un peu comme la démarche qualité d'il y a une quinzaine d'années. Sans tomber dans l'extrême, car la qualité a coûté la vie à beaucoup de sociétés par le passé.


Pourquoi les clients n'ont que faire de l'accessibilité ? Evidemment très compliquée et surtout ça ne se voit pas, ... en apparence. Comprennent-ils l'enjeu ?

Il y a quelques années de ça je me suis intéressé à l'expertise que développe un handicapé, au sein d'une association appelée METAXU, nous avions fait une étude avec des non-voyants et une étude avec des sourds sur la communication visuelle dans un aéroport. Mes déplacements à l'étranger m'ont empêché de continuer avec cette association mais j'en ai gardé la philosophie.

Quand les gens comprendront que le handicap est une leçon de vie qui oblige la personne handicapée à développer une expertise. Quand cette expertise est mise en valeur et utilisée : le handicap devient utile aux autres.


Quand nous prenons un projet Internet, nous ne prenons pas le temps de réfléchir globalement à une solution dans les détails. Non seulement, cette démarche a un coût supplémentaire mais demande aussi des compétences que n'avions pas il y a seulement un an.
Comment une petite web agency peut passer son temps à développer et se former aux nouvelles normes qui sont longues à mettre en œuvre sans vous parler des tests.

Dans cet océan du web, il ne suffit pas de savoir nager, il faut aussi savoir survivre. Mais c'est en capitalisant ces expériences que nous passerons de la survie à la vie.

Et puis, nous sommes là pour apprendre, le développement sur Internet est une histoire sans fin, ce que nous acceptons aujourd'hui ne sera certainement pas les standards de demain. Ça ne se fera pas en quelques jours, il faut profiter de ces leçons que nous donnent les handicapés pour approfondir cette démarche et sensibiliser nos collaborateurs à anticiper avant de concevoir et réaliser les sites de demain.

Nous avons fait des progrès dans la médecine... nous avons aussi les meilleures écoles d'ingénieurs.

Ce qui me rassure, c'est que l'on a encore beaucoup de chose à découvrir !